Fotisto

Chapitre 0 : le commencement

 

Comment oublier l’histoire qui fit tout basculer dans ma vie ?

C’était en 2009, à l’orée de mes 16 ans. Et pour la première fois de ma vie, nous partions à New-York avec mes parents. Afin d’immortaliser cette aventure, j’étais muni du vieux compact FinePix familial et mon père, lui, avait un Canon 40D, acheté depuis quelques mois. Je me souviens encore de cette complicité entre lui et moi, à pousser notre créativité pour prendre des photos magiques, au-delà de simples souvenirs de vacances. Et ce, malgré notre flagrant manque de connaissances en photographie. Cette petite compétition père-fils nous amenant même à visiter un hôtel un peu chic, à se faufiler jusqu’à l’ascenseur et à monter le plus haut possible pour essayer d’avoir une belle vue de la ville.

Je me souviens qu’alors, mon père me proposa un « concours » qui allait changer ma perspective de la photographie à tout jamais. Celui qui sortirait les plus belles photos de notre séjour, remporterait la victoire. Autant dire qu’entre mon petit compact et son boîtier semi-pro, j’étais clairement désavantagé.

Les dés étaient jetés, je cherchais un maximum de plans intéressants. Un jour où nous avons traversé le pont de Brooklyn pour admirer Manhattan, nous prenions nos photos en mode automatique. Mais le soir venu, le boîtier nous contraignait à de longues poses, rendant toutes les photos floues (erreur de débutants). Nous avions beau nous démener, aucun cliché ne sortait du lot. Dépités, nous rebroussions chemin jusqu’à l’hôtel, en traversant de nouveau le pont. Sur le chemin, je réfléchissais à compenser ce problème de temps de pose. Soudain, une idée m’est venue :

 

Pour avoir un résultat net, il me suffisait de poser le boîtier à plat sur la balustrade du pont. La victoire était assurée !

Ce cliché m’a alors permis de prendre conscience que la photographie n’est pas qu’une question de matériel (professionnel ou non), mais aussi de techniques et de sensibilité artistique.

Ce concours a ouvert la voie à d’autres et surtout une passion commune est née depuis ce voyage. Celle-là même qui me permet aujourd’hui d’avoir beaucoup de photos à vous montrer et leur histoire à vous raconter 😉

Merci à vous d’avoir lu cet article. Il me tenait a coeur de vous présenter comment a débuté cette passion chez moi. Je remercie surtout mon père de m’avoir -involontairement- mis sur cette voie.

RENDEZ-VOUS À LA PROCHAINE PHOTO’STORY !

Previous Post

1 Comment

  1. Griose 2 juillet 2018

    Whaou!!
    Quel beau commencement !!
    Vivement la suite fotisto !😊

Leave a Reply

© 2020 Fotisto

Theme by Anders Norén